--> Comprendre les crises (44) Lire le rapport SONAR
09 sep 2018
Comprendre les crises (44) Lire le rapport SONAR

La lecture des rapports des sociétés de réassurance est toujours intéressante pour qui s’intéresse à la gestion des crises.
Le dernier rapport de Swiss-Re publié en mai 2018 donne une vision de 18 thèmes de risque émergents et de 7 nouvelles tendances analysées comme potentiellement facteurs de risques majeurs.

Cette analyse confirme des études précédentes, notamment les travaux de l’OCDE sur la gouvernance des risques majeurs qui ont fait l’objet de plusieurs publications depuis 2014 dont ce blog a rendu compte.
Le rapport SONAR liste ainsi les risques géopolitiques émergents, la réémergence du risque amiante (dont le montant de couverture assurantielle pour les seuls États-Unis arrive à plus de 100 milliards de dollars), les cyber-risques cachés …
L’analyse du réassureur sur les risques géopolitiques pointe l’érosion des démocraties, des institutions de gouvernance mondiale et des règles juridiques acceptées au niveau mondial. La montée des protectionnismes ne peut avoir que des conséquences négatives sur la gestion des risques en créant de l’incertitude.
Quant aux cyber-risques, les dernières alertes qui ont pu être jugulées comme l’attaque Wannacry en 2017, ne doivent pas cacher la potentialité de crise contenues dans des cyber-risques plus anciens qui malgré le traitement dont ils ont fait l’objet peuvent receler des failles nouvelles et provoquer des effondrements de réseaux à l’occasion de nouvelles attaques ou défaillances humaines.
Les algorithmes sont également signalés comme des acteurs d’instabilité à haut niveau pour la simple raison qu’ils sont un produit humain susceptible d’être affecté par nos biais cognitifs. Un biais peut donc se traduire par une modélisation et une prévision défectueuses entrainant des risques majeurs pour le système assurantiel, les industries et les institutions publiques.
Le rapport SONAR n’est pas un document original, car quiconque s’intéresse à la gestion des risques ne sera pas surpris par son contenu, mais il a le mérite d’appeler l’attention sur la difficulté à quantifier les conséquences des risques signalés tant sur un plan financier que sociétal.
Il envoie ainsi un signal d’alerte fort sur les risques liés au manque de sommeil (réseaux sociaux, stress, burnout…) qui sont en train de faire exploser les cas de maladies cardiaques, d’obésité, dépressions …. La charge budgétaire et sociétale de ces maladies sur le moyen et long terme est estimée comme un risque majeur si rien n’est fait pour stopper la tendance.
Ce document est un signal faible supplémentaire montrant que le risque d’un effondrement de nos sociétés n’est pas à écarter si les parties concernées : gouvernements, industries, financières et les citoyens ne se décident pas à traiter de manière globale, chacun dans le périmètre qui le concerne ces risques.

L’analyse des risques par les réassureurs.
Lire le rapport SONAR
http://www.swissre.com/library/archive/Swiss_Re_SONAR.html
Recommandation du Conseil sur la Gouvernance des Risques Majeurs. Mai 2014.
http://www.oecd.org/gov/risk/Critical-Risks-Recommendation-French.pdf

Partager cet article