--> Comprendre les crises (79 ) Lire Récoltes et semailles d’Alexandre Grothendieck
01 mai 2022
Comprendre les crises (79 ) Lire Récoltes et semailles d’Alexandre Grothendieck

Lire Récoltes et Semailles peut être décourageant pour qui n’est pas mathématicien chevronné où pour celui qui s’aventure dans cette lecture en imaginant lire un ouvrage ayant un début et une fin. En fait tout est entremêlé dans cette somme de presque 2000 pages que Gallimard a eu la bonne idée d’éditer en 2022. Il ne faut pas se laisser rebuter par les passages mathématiques, il est même possible de ne pas les lire pour se concentrer sur ce qui est le journal de la vie d’un génie. Dans chaque page, il est possible de trouver la trace de l’élan créateur qui a vécu dans Alexandre Grothendieck.
Il faut accepter de se laisser submerger par les informations que livre l’ouvrage. Il est une magnifique initiation pour qui souhaite comprendre ce monde en bouleversement constant et en gérer avec humilité les crises qu’il traverse. Je me contente de citer quelques phrases de Récoltes et semailles en espérant inciter les lecteurs du blog de partir à la découverte de Grothendieck.
Quand je suis curieux d’une chose, mathématique ou autre, je l’interroge. Je l’interroge, sans me soucier si ma question est peut-être stupide ou si elle va paraitre telle, sans qu’elle soit à tout prix murement pesée. Souvent la question prend la forme d’une affirmation – une affirmation - qui, en vérité est un coup de sonde. J’y crois plus ou moins, à mon affirmation, ça dépend bien sûr du point où j’en suis dans la compréhension des choses que je suis en train de regarder. Souvent, surtout au début d’une recherche, l’affirmation est carrément fausse – encore fallait-il la faire pour pouvoir s’en convaincre. Souvent, il suffisait de l’écrire pour que ça saute aux yeux que c’est faux, alors qu’avant de l’écrire, il y avait un flou, comme un malaise, au lieu de cette évidence. Cela permet maintenant de revenir à la charge avec cette ignorance en moins…
Craindre l’erreur et craindre la vérité est une seule et même chose. Celui qui craint de se tromper est impuissant à découvrir. C’est quand nous craignons de nous tromper que l’erreur qui est en nous se fait immuable comme un roc… Mon ambition, ma vie durant, ou plutôt ma passion et ma joie ont été constamment de trouver des choses évidentes…La chose décisive souvent, c’est déjà de voir la question qui n’avait pas été vue (quelle qu’en soit la réponse, et que celle-ci soit déjà trouvée ou non) ou de dégager un énoncé qui résume et contienne une situation qui n’avait pas été vue ou pas été comprise.
Chaos et liberté, des sœurs terribles , nous dit Grothendieck dans la partie qu’il a intitulé  : « les portes de l’univers »..
Derrière le chaos, il y un ordre, celui des causes et des effets, celui qui réside dans la présence de forces créatrices profondes et dans l’option ouverte au libre arbitre d’en faire usage, ou non. L’idée même du chaos suscite dans l’esprit humain une répugnance quasi insurmontable, car ressenti comme irréductiblement opposé à l’ordre, objet de notre quête incessante. Sentir la nature complémentaire de l’ordre et du chaos se heurte à des conditionnements puissants. Il y a une méfiance qui nous est intrinsèque à opposer les deux notions et pourtant …Derrière le chaos, existe bien un ordre…

En savoir plus
Lire Récoltes et semailles
https://www.quarante-deux.org/archives/klein/prefaces/Romans_1965-1969/Recoltes_et_semailles.pdf
connaître la genèse de Récoltes et semailles :
https://www.pourlascience.fr/sd/mathematiques/recoltes-et-semailles-une-oeuvre-inclassable-23392.php
https://legrandcontinent.eu/fr/2022/01/26/recoltes-et-semailles-de-linfini-disponible/

Grothendieck, sur les routes d’un génie : Film disponible en libre accès
https://www.youtube.com/watch?v=4dV5YXwb7zg
Film réalisé par Catherine Aira et Yves Le Pestipon

Partager cet article