--> Comprendre les crises (86) La révolution quantique
08 jan 2023
Comprendre les crises (86) La révolution quantique

La récente distinction du physicien français Alain Aspect en décembre 2022 par l’académie Nobel a récompensé ses travaux sur l’intrication des photons. Ils ont en effet fait progresser la science de l’information quantique et ils s’inscrivent dans la lignée des autres Nobels français, le professeur de physique Serge Haroche, distingué en 2012 et Claude Cohen-Tannoudji, en 1997 qui ont également contribué à donner chair aux théories quantiques. Cette révolution de la description de la matière, de la lumière et leurs interactions qui a débuté dans l’entre-deux guerres mondiales ne cesse depuis de remettre en cause notre vision de l’univers .
Je ne suis pas scientifique, mais il suffit de prendre la peine d’essayer de comprendre les grands mécanismes de la physique quantique pour se convaincre qu’une véritable révolution se déroule sous nos yeux et elle va bouleverser la vision que nous pouvions avoir de notre monde et de l’univers.
La démonstration des propriétés d’intrication des particules composant les atomes ouvre la perspective de ressources jusqu’à lors inimaginables dont l’une des plus remarquables est la dématérialisation d’une particule et sa « rematérialisation » à distance ce qui permet de supposer la prochaine apparition de procédés de calculs et de télécommunications dépassant tout ce que la physique classique pouvait nous offrir.
Au-delà des applications qui vont révolutionner notre quotidien dans un futur proche, la connaissance, même élémentaire des fondamentaux de la théorie quantique est indispensable pour que nous soyons en capacité de comprendre le nouveau monde qui commence à poindre. Ne pas s’en donner les moyens revient à vouloir ignorer le mécanisme des crises systémiques auxquelles nous allons être confrontés si nous continuons à raisonner dans un cadre d’analyse dépassé.
Le champ qui s’ouvre est si vertigineux, que pour l’instant, la plupart des scientifiques ne se hasardent pas encore à franchir le pas de prendre le risque de s’écarter de l’approche empirique qui présente l’avantage d’éviter toute dérive par rapport aux théories classiques expliquant par exemple les interactions entre le temps et la lumière.
Ce confort intellectuel est dangereux car nous disposons aujourd’hui de puissances de calculs considérables qui vont encore s’accroitre et que nous pouvons croiser avec des masses d’informations en constante augmentation. Cette capacité de calcul jointe à la masse de données dont nous disposons permettent de rendre réels ce que la physique quantique appelle des « états superposés ».
Nous commençons à prendre conscience que le système dans lequel nous vivons peut-être « indéterminé ». Nous n’ignorons pas l’état réel du système, mais nous sommes confrontés à un système qui serait indéterminé par nature ce qui ouvre la voie à une approche de la décision toute autre à celle à laquelle nous sommes habitués.
La vulgarisation de cette situation a été illustrée par le fameux paradoxe de Schrödinger que le physicien a décrit en 1935 en l’appliquant à un chat enfermé dans une boite qui ne serait ni mort, ni vivant. Bien entendu, si on ouvre la boite, nous allons trouver un chat mort ou vivant mais la physique quantique ouvre la possibilité d’un autre univers en remettant en cause le fait que jusqu’à présent nous n’acceptions que le principe selon lequel un objet ne peut être influencé que par son environnement immédiat (c’est le principe physique de localité ou de séparabilité).
L’intrication quantique est un changement total de paradigme car une information peut être transmise instantanément d’un point de l’espace-temps à un autre. Pour l’instant nous avons encore besoin de physique classique et de la théorie de la relativité standard pour que nous puissions disposer de l’information permettant de détecter la corrélation entre les particules intriquées. C’est ce qu’Einstein a décrit en affirmant que, « pour l’instant il fallait maintenir l’hypothèse de l’existence mutuellement indépendante des choses séparées spatialement les unes des autres, hypothèse qui trouve son origine dans la pensée de tous les jours… On ne voit pas comment les lois physiques pourraient être formulées et vérifiées sans une telle séparation. »

Pour conclure cet article, je dirais qu’il y a urgence pour les décideurs à se familiariser avec les plus récentes évolutions de la physique quantique et ouvrir leur champ de réflexion à la relativité de nos visions de l’espace et du temps. Elles sont en train d’évoluer à grands pas grâce aux moyens de plus en plus puissants dont nous allons disposer pour nous projeter dans des univers virtuels. N’attendons pas pour partager le constat que notre conception de l’espace et du temps n’appartient plus à la catégorie des concepts fondamentaux, immuables qui sont à la base de la perception que nous avons de l’univers.
La question qui va se poser très rapidement est de savoir si les univers virtuels que nous commençons à créer auront une réalité et si par exemple une crise déclenchée dans l’un de ces univers virtuels aura des conséquences dans la réalité du quotidien…
Pouvons-nous vivre dans un univers fait de multiples possibilités sans perdre la raison ? La réponse est certainement oui à condition de disposer des clés intellectuelles permettant à chacun d’accepter cette possibilité.
Les enjeux d’éducation et de formation sont donc considérables si nous ne voulons pas prendre le risque d’un univers type « Matrix » dont une élite maitriserait les codes…Ce qui était une fiction en 1999, à la sortie du premier film de la série pourrait devenir réalité si nous nous réfugions dans le confort de l’ignorance de l’évolution des sciences….

En savoir plus
Article publié dans The conversation sur l’obtention du prix Nobel de physique par Alain Aspect
https://theconversation.com/le-prix-nobel-de-physique-2022-pour-lintrication-quantique-133000
Trois ouvrages pour se familiariser avec les avancées scientifiques de la physique quantique :
Brian Greene ; La magie du Cosmos ; Gallimard, Folio Essais ; 2007 / La réalité cachée ; Champs, science, Flammarion, édition 2017.
Trinh Xuan Thuan, les voies de la lumière ; Gallimard, Folio Essais, édition 2008.

Partager cet article